dimanche 9 juillet 2017

Home Sweet Home

Woot, yeepikayee, lélélé lélélé, tadam, je suis enfin devenu propriétaire (traduire : je me suis enfin sorti les doigts), ça mérite bien quelques photos commentés. :)

"Mais Ian, où as tu acheté ?", te demandes-tu niaisement. Bon ben normalement tu le sais déjà. Sinon, sache que je suis chez les Riches, dans le triangle BMW de Lille (Bondues Mouveaux Wasquehal pour les non lillois). OK, je suis plus proche à pied de Roubaix/Alma que du chateau des Mulliez, et dans ma rue on croisera plus de scooters que de Porsche Cayenne. Mais quand même. Oh. Respect stp.

Place aux jolies nimages vu que 90% des lecteurs n'auront pas lu le texte ci-dessus.

1930, tout ça. Faudra ajouter une boite aux lettres et repeindre la porte mais sinon c'est nickel. Oui, j'ai pas eu le courage de me coucher sur le trottoir comme un puriste pour réussir à shooter 100% de la façade. Et j'avais pas + de recul. Ca va.

Le vestibule, pour couper le froid en hiver et me faire galérer avec mon vélo le reste du temps.

Le salon, on voit l'entrée du vestibule à gauche.

Autre angle du salon, pas de surprise.

OK, il y a du rangement à terminer et je n'ai aucune idée de ce que j'installerais dans ce coin. En plus des gens du voyage ont laissé leurs sacs Quechua dans mon salon. Bravo.

La cuisine. Au fond c'est la cour, la porte juste avant est pour les toilettes (je ne me suis pas abaissé à prendre le Trône de Faïence en photo).

Autre vue de la cuisine. A côté de la plante il y a la cave.

Si un jour tu te retrouves là, colle toi dos au mur, sors ta bombe au poivre et défend chèrement ton honneur. C'est la Cave. Sans vin.

Vue sur le rez de chaussé depuis la porte de la cour.

Avant la cour, les 3/4 de la salle de bain.

La cour... OK c'est pas très photogénique.

2nde tentative d'une photo de la cour, depuis le toit du premier étage.

La joie des 1930 : les escaliers raides, étroits, aux marches fines. Celui là est très sympa : il est légèrement + étroit en haut qu'en bas. Quand on monte un lourd carton qui passe tout juste en bas, c'est un bonheur de se retrouver coincer en haut. En plus il y a des clous qui dépassent du mur de gauche. Cerise sur le gâteau : le détecteur de fumée qui s'est mis à hurler lorsque j'ai cuisiné des andouillettes pour la 1ère fois. Ambiance, bonheur et plaisir à domicile. :)

Couloir du 1er étage. Au fond mon dressing, 1ère à droite ma chambre, 2ème à droite l'escalier vers le 2ème étage.

Ma chambre, avec un placard derrière le rideau.

Le dressing une fois.

Tentative de 2ème prise de vue du dressing. C'est galère de photographier des pièces de maison. :)

C'est escalier n'est pas ultra raide. Non, il ne s'est jamais rien passé d'affreux ici, d'ailleurs je n'ai pas appelé la photo "toboggan.jpg".

Au 2ème étage, ma salle de sport d'un côté ...

Et le coin détente/ciné de l'autre. Oui le rangement principal restant, c'est dans cette pièce. :) Il y a une chaîne au plafond, mais à quoi sert-elle ?

Si tu te retrouves un jour avec cette vue, c'est que t'es globalement foutu. Dis toi juste que la 4G capte là haut donc si ton téléphone a de la batterie tu peux rêver de jours meilleurs. Ambiance de films de série B. :)

Glamour.

La vue du quartier, on remarque que j'habite un pâté de maison de champions. Mon voisin joue en NBA avec son panneau de basket, au fond il y a un athlère olympique de trampoline, et juste à gauche il y a un portique pour faire du crossfit et participer au ninja warrior ultimate fit and furious.

Le puit de lumière de ma cuisine, sous la fenêtre de la chambre. C'est une photo bateau mais vu que je l'avais prise, je la met.

Sinon pour rembourser mon prêt, j'ai ouvert un Centre dans la rue d'à côté. Confiance, élitisme, exigence, ce sont les maîtres mots. Wesh cousine vient dans ma grange. Euh... ou pas.

1 commentaire:

  1. Ahahahah.... C'est vraiment une maison de merde... 😄😄😄😄😄

    RépondreSupprimer